clg-henri-wallon.ac-nice.fr

À la une

Actualités du collège

Mardi 6 décembre, les élèves de la classe environnement se sont rendus sur la plage de Balaguier pour réaliser la première phase du projet de sciences participatives "Plastique à la Loupe" auquel la classe est inscrite. Ils étaient accompagnés de leurs trois professeurs de sciences, Mme Belloc, Mme Riquelme et M. Peyret ainsi que de leur AED référente, Marjorie, et de leur professeur d'EPS, M. Taillandier.

Pour en savoir plus sur cette opération :

 

Le projet "Plastique à la loupe" (PAL) consiste à aider les scientifiques à faire un état des lieux de la pollution plastique sur les berges des rivières et les plages, en leur transmettant des informations (photos,  échantillons et bilans quantitatifs) des récoltes effectuées par les classes participantes. Les lieux de récolte choisis sont proposés par les enseignants et validés par les scientifiques. Pour la classe environnement il s'agit donc d'étudier la pollution plastique sur la plage de Balaguier, sur la corniche Bonaparte à La Seyne-sur-Mer.

Pour ceux qui ne connaissent pas, voici la vue de la plage de Balaguier quand on regarde vers le large :

 

Mais la plage de Balaguier, c'est aussi ça :

 

Après avoir sélectionné notre zone de prélevement sur le terrain, nous la mesurons (37,40 m de long et 3,40 m de large) et prenons les points GPS exacts. Nous délimitons la zone avec 4 plots; c'est à l'intérieur de cette zone que nous devrons récolter les macrodéchets (dont la taille est supérieure à 2,5 cm).

Nous devons aussi placer des lieux de prélèvement pour les méso et microplastiques : ce sont des bandes de 50 cm de large, perpendiculaires au rivage qui doivent être placées au début, au milieu et à la fin de la zone de prélèvement. Sur ces bandes, la récolte se fait au niveau des laisses de mer. Sur la plage, il y en avait trois. Les carrés de prélèvement des méso et microplastiques sont délimités par des plots.

 

Voici les élèves partis pour une bonne heure de récolte méticuleuse des macrodéchets. Ils avancent en ligne, un groupe de chaque côté afin de ne rien laisser échapper. En effet, il est important de tout récolter car par la suite, les macro-déchets seront classés par types (plastique, métal, verre, bois... ) puis dans chaque type plusieurs catégories seront faites (sac, emballage, plastique à usage unique, médical...) et tout sera précisément comptabilisé.