Ce mardi 3 mars, les élèves de la classe environnement, accompagnés de leurs professeurs de Technologie, SVT et SPC ont passé une journée chargée entre Six-Fours et Sanary. Le matin, ils étaient sur la plage de Bonnegrâce pour un ramassage de déchets dans le cadre des Initiatives Océanes de la Surfrider Foundation. L’après-midi était partagé entre la prise photos pour le concours du CAUE du Var sur le thème de l’eau et la visite du muséede la plongée autonome Frédéric Dumas afin de découvrir le matériel développé pour sous l’eau et rendre compte de la biodiversité sous-marine.

La matinée commence sur la plage de Bonnegrâce pour une opération de ramassage des déchets avec la Surfrider Foundation.

La Surfrider Foundation est une association à but non lucratif, chargée de la protection et de la mise en valeur des lacs, des rivières, de l’océan, des vagues et du littoral. Elle organise, grâce aux Initiatives Océanes, des collectes de déchets auxquelles chacun d’entre nous peut participer, mais il est aussi possible de s’inscrire et d’organiser sa propre opération de ramassage. Surfrider fournit alors des sacs poubelles et des gants pour effectuer le ramassage des déchets en toute sécurité.

Les élèves reçoivent leur équipement, gants et sacs de ramassage ainsi qu’une fiche très précise leur permettant de cocher chaque type de déchet ramassé : métaux, verre, platique (fragments, sachets, bouteilles, bouchons, couverts de pique-nique, fil de pêche…), mégôts…

Les élèves reçoivent les consignes pour le ramassage des déchets.

 

Les élèves travaillent par groupe de deux où trois qui partent à la recherche des déchets. Très vite, les croix se multiplient sur les fiches, ainsi en moins de deux heures, Raphaël et Yossra ont comptabilisé plus de 200 mégôts, Wanis a arrêté de compter ses fragments de sacs plastiques au bout de 200… Nous trouvons des déchets non identifiés et même un emballage de berlingot de javel dont le prix est écrit en francs. Celui-ci a donc plus de 20 ans.

Début du ramassage, les sacs sont encore peu remplis.

 

   

Un déchet non identifié.                                                     Un berlingot de javel en francs.  

 

Une heure plus tard, après avoir croisé des agents de ramassage des déchets, occupés à la même tâche que nous, nous nous retrouvons à l'autre bout de la plage avec des sacs bien remplis comme celui de Mohamed plein de tissus et métaux, qu'il n'arrivait plus à porter.

    

Deux équipes de ramassage des déchets.                               Quelques exemples de déchets retrouvés.

Monsieur Peyret organise un dernier ratissage de la plage en ligne.

 

C'est le moment du bilan. Les élèves donnent leurs impressions sur ce qu'ils ont ramassé, on observe, on fait les compte et on pèse. Les quantités ramassées sont importantes, c'est inquiétant. Au total, près de 60 kg de déchets ont été ramassés par la classe.

L'équipe "mégôts"

Un premier sac de 8 kg.

    

Un sac de 14 kg.                                                                         Un sac de 12 kg.

 

Pendant notre séance de pesée, Estelle, bénévole à la Surfrider Foundation est venue à notre rencontre pour remercier les élèves, recueillir leur ressenti et discuter des gestes à faire pour éviter que nos déchets se retrouvent dans la mer. On retiendra la règle des 3 R : Réduire, Réutiliser, Recycler.

 

Après une pause déjeuner bien méritée, nous nous promenons sur le port de Sanary avant notre rendez-vous au musée. Nous découvrons une affiche des 3 "Mousquemers", Frédéric Dumas, Jacques-Yves Cousteau et Philippe Tailliez, un groupe d'amis, passionnés de plongée sous-marine, qui va faire évoluer le matériel de plongée et de prise de vue sous-marine. Certaines de leurs inventions sont présentes au musée Frédéric Dumas. La citation de Jacques-Yves Cousteau "On ne peut pas protéger ce qu'on ne connait pas" donne tout son sens à la classe environnement : faire connaitre la mer Méditerranée aux élèves, son histoire, sa biodiversité, ses richesse, afin qu'ils aient envie de la protéger.

 

 

C'est le moment de se séparer : pendant qu'un groupe part faire des photos avec Madame Belloc et Monsieur Peyret, l'autre se rend au musée Frédéric Dumas avec Madame Riquelme.

Dans le cadre de la préparation du concours du CAUE, les élèves ont eu l'occasion de faires des prises de vues sur les plages et le long du parcours en utilisant différentes techniques. Voici quelques uns de leurs clichés:

Déferlante

Mer brumeuse (pose longue: 15' f/4 ISO100 70mm)

Mouettes rieuses

 

Voyons maintenant ce qu'a fait le groupe qui a visité le musée.

Comme nous l’avait fait remarquer Aurélie lors de notre première sortie sur l’île des Embiez : pour mieux observer la biodiversité marine il faut aller sous l’eau ! Nous avons réfléchi en classe sur les besoins de l’Homme pour aller sous l’eau et les élèves ont identifié les problèmes posés par le milieu aquatique : Comment voir sous l’eau Comment respirer sous l’eau ? Comment se déplacer sous l’eau ? Comment se protéger sous l’eau ? Comment témoigner de ce que l’on a vu sous l’eau ?

Le but de notre visite est de découvrir les objets qui permettent d’effectuer une plongée sous-marine dans de bonnes conditions.

Au musée, nous sommes accueillis par François Tilquin, un ancien professeur de SVT.

Le musée présente l'histoire et l'évolution des objets qui permettent de résoudre les problèmes liés à l'exploration sous-marine. La visite commence par la présentation des 3 Mousquemers : Jacques Yves Cousteau, Frédéric Dumas et Philippe Tailliez, pères fondateurs de la plongée sous-marine avec scaphandre autonome. On apprend que c’est dans le Var que se trouve le berceau historique de la plongée !

 

Dans les premières vitrines en face de l’entrée nous observons de nombreux caissons étanches destinés à contenir des appareils photo ou des caméras non étanches, pour réaliser des vues subaquatiques. En effet les plongeurs ont très vite eu envie de témoigner de leurs découvertes lors de l’exploration du milieu marin.

Certains caissons sont des bricolages faits à partir d'objets du quotidien détournés, comme le remarquable caisson cocotte-minute réalisé dans les années 1980 qui permet la prise de vue avec des appareils photo ordinaires. Les appareils photos ont évolué et certains sont maintenant étanches par construction.

Les élèves découvrent ensuite une copie du premier scaphandre à pieds lourds inventé par le Chevalier de Beauve en 1715. Il faut savoir que dès l’Antiquité, l’Homme essaie d’aller sous l’eau et d’y rester le plus longtemps possible. Le scaphandre ne permet pas une plongée autonome car il est alimenté en air de surface par un soufflet. Seules les plongées verticales sont possibles. François nous propose de regarder sur tablette un extrait du film « Ridicule » qui met en scène ce scaphandre.

 

François questionne les élèves afin qu’ils décrivent le problème de la vision sous l’eau : elle est floue car notre œil est adapté à une vision dans l’air. Il a fallu inventé des objets permettant à l’oeil d’être en contact avec de l’air même sous l’eau. Nous avons pu observer de nombreux masques, mais l'objet le plus ancien qui a permis à Frédéric Dumas de découvrir le monde sous-marin en 1936 est une petite paire de lunettes en bois utilisée par les pêcheurs de corail.

 

L’Homme est adapté pour respirer dans l’air mais sous l’eau, sans équipement il faut interrompre sa respiration : c’est la plongée en apnée. Elle ne peut pas durer très longtemps. Il faut alors utiliser un tuba qui permet qui permet de respirer par la bouche et de rester en surface. François nous a montré un tuba réalisé dans les années 1950 avec un morceau de tuyau en caoutchouc tenu courbé avec une corde à piano. Pour plonger plus profond il faut utiliser des bouteilles dans lesquelles l’air est comprimé. Elles sont équipées d’un détendeur qui permet au plongeur de respirer à la bonne pression quand il le souhaite.

La plongée autonome a permis le mouvement dans les 3 dimensions, le plongeur utilise des palmes qui ont d’abord été appelées nageoires. On observe des prototypes de différentes palmes faites à la main et en caoutchouc et en tissu.

Pour pouvoir passer plus de temps sous l’eau, le plongeur se protège avec des combinaisons en fonction de la température de l’eau, de la profondeur et de la durée de la plongée.

François termine sa présentation en nous faisant découvrir une séquence du film « Par 18 m de fond » réalisé par J-Y Cousteau en 1942 avec les 3 Mousquemers où l’on a vu les plongeurs équipés de nageoires de dauphin en caoutchouc, d’une ceinture de plomb, d’un masque réalisé dans une vieille chambre à air et d’une arbalète bricolée pour chasser.

La suite de la visite est pédagogique et dynamique : les élèves, en équipe de 2, munis de leur fiche de travail, recherchent les objets qui ont permis de répondre aux besoins des plongeurs, ils les observent pour décrire leurs fonctions et décrivent les matériaux utilisés. Ils réalisent des photos des objets choisis, utilisent la tablette et les QR-codes présents sur les objets pour compléter leurs investigations et questionnent les membres du musée.

Un grand merci à François, Philippe et Juliette qui est sont membres de l’association du musée Frédéric Dumas pour leur accueil. http://museedumas.fr/pages/2020_wallon_musee/

 

 

 

 

Rentrée le 18 MAI

La commission de santé et sécurité et le CA ont été informés des mesures prises pour la sécurité des élèves et du personnel. La rentrée pourra se faire dans de très bonnes conditions.

Je remercie l'ensemble de personnel et les parents élus pour leur travail et collaboration et en particulier Mme la festionnaire adjointe et le principal adjoint.

Le principal

 

LES MEMBRES DU CA PRENNENT CONNAISSANCES DU DISPOSITIF D'ACCUEIL

CHAQUE TABLE A UNE ETIQUETTE AVEC LE NOM DE L'ELEVE ET UNE VISIERE, DES MASQUES SONT DISPONIBLES POUR TOUS

DANS TOUT L'ETABLISSEMENT ( EN CLASSE PAR EXEMPLE) DES PRODUITS POUR DESINFECTER SONT DISPONIBLES

 

Commission hygiene et securite

NOUS REUNISSONS LE MARDI 12 0 11 HEURES LA COMMISSION HYGIENE ET SECURITE

Elle est chargée de faire toutes propositions utiles au conseil d'administration en vue de veiller à l'application des règles d'hygiène et de sécurité, de prévoir la formation permettant de mieux connaître les questions de santé et sécurité au travail, et de viser l'amélioration des conditions de travail dans l'établissement, notamment dans les ateliers.

EN CETTE PERIODE D'OUVERTURE DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES SA TENUE EST INDISPENSABLE

REPRISE DES COURS LE 18 MAI POUR LES ELEVES DE SIXIEME ET CINQUIEME


 

En lien avec les autorités sanitaires, de nouvelles règles de vie commune ont été établies. Un clip du ministère spécialement dédié aux familles vous les présente et vous pourrez trouver toutes les informations utiles sur cette page du site du ministère :
 
https://www.education.gouv.fr/coronavirus-covid-19-reouverture-des-ecoles-colleges-et-lycees-303546

Vous connaissez les règles essentielles :
la distanciation physique ;
le respect des gestes barrière ;
la limitation du brassage des élèves ;
le nettoyage et la désinfection régulière des locaux et matériels.
Vous pouvez commencer à voir apparaitre des EDT dans la semaine du lundi 18 mai de votre enfant .
 
C'est un 1er jet qui est en pleine évolution et qui sera finalisé le vendredi 15 mai.
 
Nous travaillons encore sur équilibre entre le présentiel (cours au collège avec un professeur) pour les classes de 5ème et 6ème et de distanciel (cours à distance, l'enfant reste à la maison) pour les classes de 4ème et 3ème.
Certains cours en 6ème et 5ème peuvent encore basculer de présentiel à distanciel. 
 
Vous pouvez voir apparaitre des séquences de classes :
Avec des noms de matière et une affectation d'une salle par demi classe pour les élèves de 6ème et 5ème
Avec des noms : VISIO-MATIERES qui vous indique une séquence de classe en distanciel
 
NOUS RAPPELONS aux parents que les élèves de 6ème et 5ème doivent se présenter SEULEMENT  au collège suivant les NOUVEAUX horaires indiqués sur l'emploi du temps pour permettre un accueil échelonné et les élèves seront libérés suivant les horaires indiqués sur l'emploi du temps pour permettre un départ échelonné.

 

Lundi 11 mai ou mardi 12 mai , le secrétariat du collège téléphonera a chaque parent pour savoir si :
1. Votre enfant sera présent lundi 18 mai
2. Vous hésitez encore pour le mettre dans l'établissement
3. Votre enfant ne viendra pas au collège
 
1. EN  CAS DE REPONSE POSITIVE
Nous vous rappelons certaines règles importantes
les élèves doivent venir au collège avec un masque ( pour les premiers jours un masque peut leur être fourni)
les élèves doivent se présenter au collège à l'horaire indiquer sur l'EDT 8h15, 8h30, 8h45, 9h ,9h15 afin de permettre un accueil échelonné
les élèves se laveront les mains des l'entrée au collège avec une solution hydroalcoolique
les élèves monteront pas l'escalier associé a leur classe
les élèves quitteront le collège à l'heure indiquée sur l'EDT de PRONOTE ,10h 11h , 11h15 , 11h30 12h15 afin de permettre un départ échelonné
 
2. EN CAS d'hesitation
Dés votre décision prise, veuillez nous en informer par mail au Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
3. EN CAS DE REPONSE NEGATIVE

cette décision n'est pas définitive. cependant les procédures d'accueil étant strict nous vous demandons de nous informer impérativement avant le retour de  votre enfant par mail au Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
 

Prenez bien soin de vous
 
Cordialement
La direction

lettre aux parents de sixième et cinquième

/images//documentaliste/Conseils_aux_parents__.pdf

PRONOTE

EN CAS DE DIFFICULTES AVEC VOTRE CONNEXION VEUILLEZ ECRIRE AU COLLEGE

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Continuité pédagogique

Copie du mail envoyé.
 

Madame, Monsieur,


Durant la fermeture de l'établissement scolaire, le lien avec l'établissement et les apprentissages doit être maintenu sous des formes différentes. Pronote est l'outil principal de communication entre les enseignants et votre enfant.
Vous devez absolument consulter pronote TOUS LES JOURS et veiller à  ce que votre enfant fasse son travail en lien avec le collège.

Il faut absolument aller sur l'onglet COMMUNICATION et ensuite DISCUSSION  pour voir les messages.



Ma classe à la maison

Votre fils ou votre fille doit aussi ouvrir un compte gratuitement au CNED. (copier le lien dans le navigateur).
https://college.cned.fr/login/index.php

Comment s’organise la continuité pédagogique avec « Ma classe à la maison » ?
La situation sanitaire liée au Covid-19 empêche désormais les élèves d’accéder à leur école, collège ou lycée. La continuité pédagogique prend forme à travers le dispositif « Ma classe à la maison » : il permet aux élèves de poursuivre leur scolarité depuis leur domicile, et de maintenir un contact avec leurs professeurs.
Le dispositif "Ma classe à la maison" fournit un ensemble de parcours pédagogiques pour tous les élèves de la grande section de maternelle à la classe de terminale. Il s'agit d'activités en autonomie pour quatre semaines sur l'ensemble des disciplines de l'école au lycée. C'est un point  important du dispositif. Il est actif sur tous les terminaux (téléphone, tablette, ordinateur ...).
Une fois sur le site, il vous est proposé de créer un compte, avec un identifiant et un mot de passe que vous allez choisir. Pensez à bien les conserver pour accéder au service les fois suivantes.
Lors de la première connexion, vous devrez fournir une adresse mail. Une confirmation d'inscription sera envoyée sur cette adresse. Vous devrez y répondre pour activer votre compte et accéder au service.
 
Des parcours pédagogiques pour tous les niveaux
Le dispositif « Ma classe à la maison » propose gratuitement des parcours pédagogiques conçus pour un apprentissage à la maison.
Faits de cours, d’activités, de vidéos, de synthèses, ces parcours offrent une période de travail de quatre semaines. Ils permettront aux élèves d’entretenir leurs connaissances et de consolider leurs acquis.

lien important

https://www.pedagogie.ac-nice.fr/dane/parents/coronavirus-continuite-pedagogique-parents

 

Fermeture du collège

Afficher l’image source

Informations officielles:

Comme annoncé par le Président de la République et comme tous les établissements scolaires de France, le collège Henri Wallon restera fermé à partir de lundi 16 mars 2020 et ce jusqu'à nouvel ordre.

Les professeurs vont mettre en place une continuité pédagogique. Vous serez régulièrement informés des modalités (nous conseillons aux élèves et à vous-même de consulter Pronote). En effet, le Ministre de l'Education Nationale a rappelé qu'il ne s'agit pas d'une période de vacances, le travail continue sous d'autres modalités.

Dans le cadre de la mobilisation contre l'épidémie, les personnels soignants peuvent prendre contact avec le collège en cas de besoin d'accueil de leurs enfants. Un justificatif professionnel peut être demandé.

Femmes dans la cité au collège

Nous avons reçu le jeudi 12 mars l'association Femmes dans la ité avec qui nous avons un partenariat ainsi que le collège Marie Curie.
L'association Femme Dans La Cité implantée depuis 20 ans sur le quartier Berthe de La Seyne sur mer est une association loi 1901, à but non lucratif. Les valeurs défendues par l’association Femme Dans La Cité sont la solidarité, l’égalité et la citoyenneté. Elle mène un projet qui est de « s’associer pour construire un vivre ensemble »
Les personnes présentes, hommes et femmes ont écouté trois interventions
Présentation de Marie Curie, scientifique, par Mme Di-Pilla, principale du collège curie
Présentation de Simone Veil, magistrate, femme politique, par M. Mansour, professeur au collège Wallon
Présentation de Baya, artiste algérienne, par M. Giannoni, principal du collège Wallon

Merci à tous les présents et en particulier à Mme Akake et Mme Ari

Conseils de classe second trimestre

/images//documentaliste/calendrier_conseil_classe_2e_trimestre_clg_wallon_2019_2020.pdf

Journée citoyenne et culturelle pour la classe environnement

Ce mardi 3 mars, les élèves de la classe environnement, accompagnés de leurs professeurs de Technologie, SVT et SPC ont passé une journée chargée entre Six-Fours et Sanary. Le matin, ils étaient sur la plage de Bonnegrâce pour un ramassage de déchets dans le cadre des Initiatives Océanes de la Surfrider Foundation. L’après-midi était partagé entre la prise photos pour le concours du CAUE du Var sur le thème de l’eau et la visite du muséede la plongée autonome Frédéric Dumas afin de découvrir le matériel développé pour sous l’eau et rendre compte de la biodiversité sous-marine.

Lire la suite...

La semaine des maths du 9 au 15 Mars

Du 9 au 15 Mars, c'est la semaine des mathématiques. Cette année, la thématique est : "Mettons en scène les mathématiques". 

Les professeurs de mathématiques en partenariat avec les professeurs documentalistes ont préparé un certain nombre d'activités pour cette semaine.


- Enigmes mathématiques (elles seront publiées automatiquement sur E-sidoc et diffusées quotidiennement par pronote durant toute la semaine)
- Exposition sur le CDI (les femmes mathématiciennes)
- Poèmes à coder ou à décoder
- Les artistes se mettent en scène ; plongée dans les oeuvres des artistes Mondrian, Vasarely et Kandinsky

Lire la suite...

Coronavirus - COVID-19 : recommandations pour les établissements scolaires et les personnels

 

https://www.education.gouv.fr/coronavirus-covid-19-recommandations-pour-les-etablissements-scolaires-et-les-personnels-274253

 

Ressources Orientation

Vous trouverez sur l'espace dédié sur E-sidoc, les ressources documentaires concernant l'Orientation 3e. 

  • La brochure après la 3e qui sera remise aux parents lors de la réunion du 2 Mars
  • Les tableaux des enseignements optionnels pour la seconde et les enseignements de spécialité pour la 1ère et la Terminale dans les lycées de l'Académie de Nice. 

 

Lire la suite...

Réunion orientation

Le lundi 2 mars 2020 à 16 heures

  1. présentation des modules "téléservices2020"
  2. présentation du calendrier des saisies informatiques
  3. distribution de la brochure ONISEP de toutes les informations

Votre présence est recommandée

Venez avec vos codes de téléservice BOURSE

Les 6e7 deviennent des explorateurs, exploratrices littéraires

Chaque année, la classe à besoins éducatifs particuliers, coordonnée par Mme Nicolaieff, professeur de français, a un projet fédérateur et interdisciplinaire. Cette année, ce dernier est tourné autour du voyage ; aventure, voyage spatio-temporel, découverte des espaces. 

Les objectifs de ce projet sont de : 

  • Permettre aux élèves de développer leur créativité
  • Favoriser l'estime de soi
  • Echanger, confrontrer, réfléchir, pour améliorer, adapter ses propres modes d'écriture et de lecture
  • Fréquenter des professionnels de la lecture (écrivain public)

Le Mercredi 5 Février,  avec leur professeur de français, les élèves ont été visiter l'exposition Jules Verne au Museum d'Histoire Naturelle de Toulon, ils y ont notamment abordé les voyages souterrains et les abysses. Ils mettront en voix des textes de Jules Verne d'ici la fin de l'année, et monteront des courtes vidéos autour de cette mise en voix. 

Lire la suite...